L’argent ne fait pas le bonheur.

Est-ce vrai?

S’il est vrai qu’à lui seul l’argent ne vous rendra jamais heureux, il y a cependant plus de chances que votre vie soit plus épanouie si vous n’en manquez pas, d’où l’importance d’en gagner assez pour assumer seul ses besoins.

N’étant qu’un banal mécanisme d’échange, l’argent ou dit autrement, le papier-monnaie, n’a aucun valeur. C’est la valeur que la société décide d’investir dans ces bouts de papier qui leur confère cette légitimité qui nous permet de les monnayer. À d’autres époques, on échangeait des métaux précieux mais aujourd’hui, on échange des billets.

Il faut donc être prudents de confondre des billets avec des valeurs sûres ou encore, des biens tangibles moins susceptibles de fluctuer au gré des marchés.

Le crash de 1929 ne se reproduira probablement plus mais c’est un rappel convaincant pour se discipliner à ne pas mettre tous nos œufs dans le même panier. C’est en ce sens que les Québécois ont avantage à cesser de suivre la horde de consommateurs impulsifs et à recommencer à investir dans des valeurs sûres.

Le réalignement sur des valeurs de consommation et d’investissement à plus long terme se fait sur une assez longue période mais au bout du compte, l’équité accumulée nous aide à plus facilement devenir autonomes, au plan financier.

Par exemple, à long terme, un consommateur qui fait pousser ses propres légumes économisera par rapport à celui qui n’a pas de jardin (intérieur ou extérieur). Cette logique se transpose dans presque tous les aspects de la vie et il s’agit de laisser de côté son impulsivité pour faire plus de place à l’achat stratégique.

Ce blogue se veut un reflet de cette approche prudente mais confiante face à l’enrichissement des Québécois, via des valeurs sûres mais aussi via l’argent.

Merci de participer à l’évolution de ce « coin de la grande toile », vos commentaires sont d’ailleurs les bienvenus!